C’est tout moi .

Ceci est mon Ego-portrait ce qui est la traduction de  » selfie » en canadien : « c’est plus long à dire mais ça en dit plus » sur cette pratique et tous ses adeptes. Pour ne pas être en reste avec ce nouveau genre, et imager ma page, j’en ai fait un que j’ai tout de suite maquillé comme pour prendre du recul face à cette « philosophie » ( voir L’egonomiste).

Capture d_écran 2016-11-19 à 19.30.56

Et si jamais vous voulez en savoir plus sur ma petite personne : vous pouvez lire les lignes ci-dessous ou pas !

Je suis né il y a longtemps (66 ans je crois), marié depuis quelques années, père d’une grande fille et deux fois grand père etc …

Je suis passé par Sciences Po et un DESS en marketing (études) qui m’ont amené à travailler dans la communication puis le marketing et les études d’opinions. Durant de longues années j’ai donc interviewé des milliers de personnes en France, en Europe. Elles m’ont beaucoup appris sur les humains et la société. Retraité, je ne sais pas ne rien faire et mes neurones ont besoin d’activité … alors j’invente des nouveaux mondes qui passent au banc d’essai, s’expérimentent et s’affichent à La Septième Comme une grande fresque humaine.

Mes influences courent de Pascal (surtout les Pensées), à La Fontaine (les fables) en passant par Edgar Morin (discours de la méthode) avec de nombreux arrêts chez Michel Serres (le parasite, Hermès, La petite Poucette, etc), Eric Orsenna (la grammaire), les fresques murales de Orgosolo (Sardaigne), les graffeurs (Basquiat) et des concerts (de Bashung, Glass, Radio Elvis, Saez, Arthur H, Demi-mondaine,…) sans oublier les expos d’art (contemporain) que j’arpente dès que j’ai le temps.

Toutes ces influences laissent des traces, des marques, des idées qui sont à l’origine de La Septième : un blog qui présente un pays envisageable dans lequel j’aimerais vivre avec des idées déroutantes et bizarres, des critiques constructives, des utopies, des rêves fous. Le tout est conçu dans le langage texte-image que nous commencons à pratiquer mais qui demain sera la norme universelle, j’en suis convaincu. Alors je profite de toutes les fresques 2.0 pour chercher comment créer des images écrites (à partir du texte, de/des images, des deux), comment les articuler, les composer, les conjuguer pour mieux s’exprimer, pour dire plus qu’avec les mots seuls ?

Une petite experience sur  » les deux goélands »: regardez ces images (lien) seules et dites-moi si vous avez imaginé ce que dit le texte de cette petite fable (lien)  ? Preuve que l’articulation image-texte change tout. Non ?

Mais tout ceci est un Vaste chantier dont les travaux suivent leur cours à La Septième. Alors ne ratez pas d’épisodes.

w.

Corpo Socio wego.022

La porte de mon blog se touve là …

Publicités

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :