67 moutons me (pour)suivent …

67 moutons me (pour)suivent …

A cette troupe déterminée

Je lance un : « lâchez-moi,

foutez-moi la paix ! »

Le chef de file un certain Bêêêh

me tance du regard, je le tance aussi,

histoire de marquer ma position

Je ne suis pas plus bête que lui :

tout le monde ne naît pas 🐑 mouton.

Un Humain n’est pas mouton de fait.

Pourtant à chaque année qui passe

il ajoute un mouton à son troupeau

qui me suit sans relâche.

Lui, pas sot pour un sou, suit son but :

il veut me faire rentrer dans sa meute,

m’abriter sous sa courbe de gausse.

C’est tout à fait normal mais …

je ne suis plus un gosse, il le sait.

Bêêêh espère que l’humain

que je suis, avec l’âge, deviendra sage et que du coup

ses chances de me rameuter augmenteront

Il en rêve sans succès mais …

poursuivi par sa vindicte, je compense.

Certes je cours moins vite qu’avant

mais je ruse leste, souvent et mieux.

Alors, droit dans les yeux, je lui crie :

Bêêêh, je suis berger vétéran et

les moutons j’en connais un rayon.

Le coup à lire … est fini.

W’

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :