La Tournée des popotes (12) franchit les Pyrénées.

A l’approche des Pyrénées la pluie s’invite au programme … alors pour conjurer le sort on fait une halte prière au Monastère de Leyre.

Le lendemain on longe la Sierra de Guara en direction de la 🇫🇷 France.

Passé le col entre Bielsa et Saint Lary Soulan du côté français, le brouillard s’invite au road book . Une expérience qui nous rappelle subitement que l’automne proche.

Après des centaines de ronds points et trois fois plus de gendarmes couchés (j’en ai pas vu un seul debout), un bel orage nous attend juste avant Foix : notre étape du jour est la Ciboulette.

Ah nos beaux villages … aux noms pittoresques et aux champs infinis, aux tournesols qui tirent la gueule, aux poteaux électriques en bois, aux départementales bucoliques que plus personne n’emprunte … sauf nous. A 80 kmh.

Trois heures plus tard, de passage en Camargue, nous n’avons pas vu Bo. Il est sûrement encore sur la route. Slow rider.

Notre étape nous mène sur les toits d’Arles, capitale de la Camargue pour 2 jours. Une occasion rêvée de laver (enfin) et suspendre notre linge sale. Voilà 3 soirs que je mets le même t-shirt : petit bagage, petit change et mode de vie easy Rider.

A suivre.

Les w.

💋

💋

💋

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :