Dame botanique

–  » silhouette – pirouette – cacahouète  » … je chante en regardant sa silhouette arpenter ce parc botanique. De toute sa masse et d’un pas décidé, elle suit la petite nervure de feuille qui l’amènera à la grande et ensuite à l’artère et à sa sève. Un chemin tout tracé, nul besoin de guide. Et comme la pente est raide : elle fait de régulières haltes pour admirer cette végétation luxuriante. Peut être qu’elle est écossaise … mais rien n’est moins sûr car à priori les silhouettes sont apatrides.

Royal botanic park Edinburgh ( juin 2018).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :