Capture d_écran 2018-07-18 à 14.48.33La Septième  … est un pays de rêve niché sur la toile. C’est le pays des libre-penseurs, des artistes et artisans. Un beau pays avec des montagnes, des mers et une capitale. Et c’est là dans une une petite ruelle de son ancien centre ville que j’ai déménagé mon atelier où je crée et fabrique des fresques. Toutes sortes de fresques : sociales, humaines, politiques, de voyages etc. D’aucuns pensent que La Septième est une parodie, un contre exemple de notre société. Ils ne croient pas si bien dire. Car ces fresques 2.0, la spécialité du pays, sont engagées, critiques et bavardes. Et chaque fresque a son histoire ou une histoire … que je raconte en complétant les tableaux de mots et de textes.

Ici le langage pratiqué est « le texte – image ». Ce langage n’est pas une révolution mais juste LE langage devenu universel … sans qu’on s’en aperçoive par l’entremise des « sms-facebook-instagram-twitter-tumblr-pinterest -etc, etc, etc … » qui l’emploient d’office. Souvent il (le texte-image) est balbutié à grands renforts de selfies, hashtag, collages, juxtapositions, mosaïques et charabia. D’autres voies sont envisageables que La Septième expérimente à sa manière. Cette nouvelle « écriture imagée » au format court est aussi un moyen de trouver une petite place et un petit moment dans votre attention sur-sollicitée et votre emploi du temps sur-booké. Et pour finir ces formats courts, « faire court » comme on dit, est un exercice exigeant car condenser une idée, une pensée est une figure imposée, nécessaire de nos jours et inconrtournable dans le futur immédiat.

Mon petit atelier fait des fresques sous forme de photos, tableaux, esquisses, vidéos, graphes) … associées à des textes concis (nouvelles, fictions, fables, contes, récits, théories …) qui interrogent nos habitudes, nos manies, nos travers, notre futur. Ce projet brouille les pistes, empruntent plusieurs chemins à cheval entre photo, dessin, peinture, essai et écriture bien sûr. Ces chemins croisés de La Septième peuvent plaire, amuser, intriguer, diviser, désappointer, horripiler selon que vous visiterez  le mur des images ou la gare aux voyages ou la place de la 7ème république (neo-démocratie) ou le mur des murmures (humeurs et rumeurs). Non, son but est autre : il veut offrir à vos yeux rivés à l’écran un petit moment de dépaysement avec l’art et la manière. Mais attention mon atelier est petit et mal équipé pour faire plaisir à tout le monde, tout le temps.

Ce nouvel atelier reprend les travaux débutés il y fort longtemps ( lien ) avec à la clé un nouvel hébergement sur la toile au lieu dit WordPress.com. Les fresques qu’ils réalisent sont quasi toutes visibles sur le site et celles qui me plaisent, qui vous plaisent seront publiées sous forme de petits livres complétés des tableaux qui la composent.

Bienvenue à La Septième.

Christian Jacques Werderer (c’est tout moi : ego-portrait) et mail.


Bonne visite : voici les lieux ouverts ces jours …

Visitez le mur des images de La Septième (écris moi des images …).

Destination la Gare aux voyages  de la Septième.

cropped-xx.png

Un petit tour place de la 7eme république.

Publicités